Aventures d'un pilote de brousse à Madagascar..

19 août 2012

Briefing départ..

  Parce que chaque étape de notre vie est unique, je prends du plaisir à chaque marche que je franchis depuis que j'ai commencé à rêver. Chaque réussite en ouvre une porte vers une nouvelle, et chaque seconde de ma vie qui s'écoule ne passe sans penser aux avions et à mon rêve de devenir Pilote.   Quand je lis les aventures des pilotes en Afrique, j'ai l'impression d'être à leur place. C'est pourquoi, aujourd'hui, j'ai envie de partager les miennes, car on a toujours quelque chose à raconter à chaque vol. Et puis mon... [Lire la suite]
Posté par Sierra Papa à 13:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 octobre 2018

Reprise du blog

Octobre 2018 Je n'ai pas écrit une seule ligne depuis 2014. J'ai effectué mon dernier vol dans la compagnie où je travaillais à Madagascar au mois d’août sur le Partenavia où j'ai emmené des touristes à Nosy Saba. Bien des choses se sont passées depuis, mais mes aventures ne sont pas pour autant arrêté. J'ai immigré au Canada en 2015, puis reparti voler en Afrique sur le Cessna Caravan entre les îles de l'archipel des Comores. Les vols étaient intéressants, j'aurais aimé publier quelques uns ici, mais je vais rattraper ce retard.... [Lire la suite]
Posté par Sierra Papa à 17:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2014

La barre des 1000 heures !!

Cet article date du 21/04/2014 mais n'avait pas été publié. Les 1000 premières heures sont les plus dures à obtenir. A la sortie de l'école, les pilotes arrivent avec 200-300h sur le marché. Les plus chanceux trouvent une place droite comme copi, tandis que les autres acceptent de voler gratuitement pour des jobs saisonniers. Les plus courageux vont faire de la rampe (manutention) à charger et décharger le frêt. Cette aventure dure quelques années jusqu'à atteindre la fameuse barre des 1000h. Après le départ de mon collègue, je suis... [Lire la suite]
Posté par Sierra Papa à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 janvier 2014

Atterrissage d'urgence..

Ce matin, je vais chercher des vacanciers à Marovasa, au Nord Ouest de Majunga, où le cinéaste français Charles Gassot a construit un hôtel sur la baie de Narindra. Je les ai déposés il y a quatre jours, et ils devaient revenir hier, vendredi, mais ont annulé le vol pour passer une dernière nuit à cet endroit paradisiaque. Ce vendredi, la météo n'était pas formidable, un centre de basse pression se forme à l'Ouest, dans le canal de Mozambique, et une masse d'air chaud se déplace et envahit toute la côte Ouest de l'île. J'ai annulé... [Lire la suite]
Posté par Sierra Papa à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2013

Une journée au travail

10h30, je reçois un appel de notre agent d'OPS pour me dire que j'ai un vol cet aprem à 16h pour Besakoa, où je passerai la nuit, puis retour le lendemain matin sur Majunga. Ensuite, après refueling, jai 3 étapes intermédiaires et un retour à la base. Une demie heure avant le ramassage, je prépare mon sac à dos, un tee-shirt, short, le chargeur de mon iPhone, du savon et brosse à dents. A 15h, la voiture se pointe, et je me mets en route pour l'aéroport. 16h10, on décolle. Cap à l'Est, monte au niveau 35. Le stormscope ne fonctionne... [Lire la suite]
02 novembre 2013

Longue journée..

Décollage à 8h45 ce matin. On me ramasse à 7h30, dans 15 minutes nous sommes à la compagnie. Les mécanos se mettent au travail, je vérifie mes plans de vol et mon log de nav. J'ai 4 étapes aujourd'hui, je finis la journée à 16h30 en principe. L'avion est prêt. On le sort du hangar. Deux de mes passagers sont déjà au terminal. Je démarre l'avion et fais les essais moteurs. A 8h45, aucun signe des deux autres. 9h, ils sont enfin là. Ils ont un grand chien. Ce sont des vacanciers qui vont à Antanimalandy, au Lodge des Terres Blanches.... [Lire la suite]

26 août 2013

Vents de travers

D'octobre à mai, c'est l'été dans l'hémisphère Sud. La température monte jusqu'à 35°. Il fait très chaud, humide et l'atmosphère très instable. C'est la saison des pluies et il y a tous les jours un orage qui menace quelque part. Ensuite, une courte période de transition où l'humidité relative baisse, il reste nuageux mais les précipitations commencent à disparaître. C'est la période où on reprend le plaisir de voler, car il n'y a plus d'orages. Et puis, la température descend, il commence à faire frais, le ciel est dégagé et... [Lire la suite]
03 juillet 2013

Une journée qui finit à 10h

Mes vols sur le Partenavia ont débuté mi décembre. Le rythme est assez soutenu. Je fais en moyenne 10 heures par semaine, parfois six jours sur sept. Le transport des larves devant être fait de bonheur, quand la température est la plus basse de la journée. Je dois donc décoller aux premières lueurs du soleil. C'est l'été dans cette partie du globe, les cumulonimbus envahissent l'espace aérien dès 10h. Il faut impérativement un radar météo sinon tu risques d'être piégé très rapidement dans ces grosses "machines à laver" ! La journée... [Lire la suite]
29 avril 2013

Une journée qui finit à 10h

Mes vols sur le Partenavia ont débuté mi décembre. Le rythme est assez soutenu. Je fais en moyenne 10 heures par semaine, parfois six jours sur sept. Le transport des larves devant être fait de bonheur, quand la température est la plus basse de la journée. Je dois donc décoller aux premières lueurs du soleil. C'est l'été dans cette partie du globe, les cumulonimbus envahissent l'espace aérien dès 10h. Il faut impérativement un radar météo sinon tu risques d'être piégé très rapidement dans ces grosses "machines à laver" ! La journée... [Lire la suite]
29 avril 2013

Le top du boss !

Je suis à Tana pour ma visite médicale annuelle et le renouvellement de mes licences au bureau de l’Aviation civile. Le responsable des OPS, qui est lui-même pilote, m’appelle pour me demander si je me sentais prêt pour voler sur le multi à mon retour de Tana. Un pilote part en congés d’urgence et lui seul ne pourra pas faire tous les vols. Il faut préciser que jusque-là, nous étions quatre pilotes, et après le départ de Prosper, nous ne sommes que trois pour deux avions. Je lui réponds par l’affirmative et me dit que le 17, donc le... [Lire la suite]
Posté par Sierra Papa à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]